Et si chaque être humain avait une mission à accomplir sur terre, pour moi ce serait laquelle ?

Albert Camus, dans son discours de réception du prix Nobel de littérature, à Stockholm, le 10 décembre 1957, disait :

“Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde.

La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse.”

D’après Albert Camus, notre génération consisterait à “empêcher que le monde se défasse”.

Alors, comme je n’ai aucun pouvoir sur le monde, mais seulement sur moi, ma tâche consiste à ce que, moi-même, je ne me “défasse” pas, résistant et réagissant aux multiples agressions qui pourraient m’en empêcher, mais aussi en mobilisant l’engagement de ma responsabilité dans ce monde.

Et, comme je peux agir autour de moi, ma tâche est aussi d’aider ceux qui se sentent perdus dans cette société parfois aliénante, et qui, dans un processus thérapeutique, demandent de l’aide afin de faire face à l’adversité.

Oeuvrons chacun pour ne pas perdre notre âme ; Restons en lien avec nos convictions les plus profondes, ce qui fait notre essence de vie. Notre envie de vivre au quotidien. Restons alignés avec notre être. Cherchons à être alignés, à identifier nos valeurs et à les engager dans l’action. Nous avons à tenir notre posture, même face à l’adversité, affichons notre singularité, osons apparaître avec nos différences, avec nos couleurs.

Ma mission de thérapeute est de vous soutenir sur ce qui fait de vous un être unique, avec votre panache. Accueillez, laissez-vous être…

Philosophie générale : “L’incertitude est créatrice, la certitude mortifère” Boris Cyrulnik, neurologue, psychiatre, ethnologue et psychanaliste

“Il faut avoir une part de délire, c’est la poésie, c’est l’incertitude, c’est l’hésitation, c’est le trouble, et c’est la source de la créativité”.

“L’ignorance provoque un tel état de confusion, qu’on s’accroche à n’importe quelle explication afin de se sentir un peu moins embarrassé. C’est pourquoi moins on a de connaissances, plus on a de certitudes.

Il faut avoir beaucoup de connaissances, et se sentir assez bien dans son âme, pour envisager plusieurs hypothèses.”

Citations extraites de Contact, l’encyclopédie de la création, (émission de TV canadienne) de Boris Cyrulnik

Urgent : Sauver nos âmes. Boris Cyrulnik rappelle nos fondamentaux

Sauver nos âmes. Boris Cyrulnik rappelle nos fondamentaux :

https://www.franceinter.fr/idees/boris-cyrulnik-on-va-etre-oblige-de-changer-et-de-repenser-toute-la-civilisation?fbclid=IwAR1KQbAgV2d0PYfDn9atxtVvE6d4OicGObj0j_DkZYZ5uSZJK3Gpqf1vNdU

Dans son dernier livre, Des âmes et des saisons. Psycho-écologie (Odile Jacob), comme dans l’ensemble de son œuvre, le neuropsychiatreBoris Cyrulnik, se demande comment soigner les âmes.

Philosophie du bonheur…. Robert Misrahi sur le chemin de Spinoza

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/profession-philosophe-1742-robert-misrahi-philosophe-du-bonheur

Le philosophe regarde comment l’homme doit conduire sa vie, selon le concept du désir, de la liberté… Ethique, déterminisme, existentialisme si cher à Jean-Paul Sartre, nature, autonomie, joie, plaisir, rêve

Autant de valeurs qui m’agissent et m’animent dans la pratique de la Gestalt-thérapie.